Assessment of riparian forest vegetation of rivers supporting the Prespa trout in the Transboundary Prespa Park

Article sur l’habitat de la truite de Prespa.
 
La qualité de l’habitat des ripisylves (végétation le long des cours d’eau) est importante pour l’écologie des poissons (nourriture disponible, abris, zones de reproduction, etc...). Les ripisylves de quatre rivières hébergeant la Truite de Prespa, une espèce endémique dans les Balkans, ont été étudiées. Les différences dans la qualité des habitats sont discutées en fonction de paramètres comme l’arrêt du pâturage par les ovins et caprins, l’exploitation forestière, les statuts de protection... Ainsi en dessous de 900 mètres, là où les activités humaines sont fortes, la végétation est très différente avec une présence d’espèces exotiques et une ripisylve moins étendue. Il est suggéré que les efforts de conservation soient d’abord ciblés sur les parties basses des rivières là où les activités humaines limitent la ripisylve et l’accueil de la faune sauvage.

Référence bibliographique complète: 

Kazoglou Y., Fotiadis G., Vrahnakis M., Koutseri I., Crivelli A. Assessment of riparian forest vegetation of rivers supporting the Prespa trout in the Transboundary Prespa Park. ECOHYDROLOGY & HYDROBIOLOGY, Vol. 11, No. 1-2, 63-78, 2011. Water observation and information systems for decision support. DOI: 10.2478/v10104-011-0042-3