Shifts in breeding phenology as a response to population size and climatic change: a comparison between short- and long-distance migrant species

Cet article a été publié dans la revue The Auk.
 
La reproduction des deux espèces de pélicans (pélican blanc et pélican frisé) est comparée en utilisant le suivi depuis vingt ans dans les Balkans. Le pélican frisé migre sur de courtes distances alors que le pélican blanc migre sur de grandes distances. Les deux espèces ont avancé leurs dates de ponte au cours du temps, mais de façon similaire, ce qui suggère que des facteurs communs sur les sites de reproduction en sont à l'origine et non des facteurs lors de l'hivernage qui n'a pas lieu sur les mêmes zones.
 
Cependant des effets du climat n'ont été montrés que sur le pélican frisé, migrant peu. Les dates de ponte plus précoces ont été associées à une augmentation de la taille de la population et à des hivers plus chauds et humides, et ont eu pour conséquence une meilleure survie des juvéniles. Le pélican frisé niche ainsi un mois plus tôt qu'il y a 20 ans, ce qui est un changement plus marqué que ceux rapportés chez d'autres espèces.
 
La population de pélican blanc ne montre pas une date médiane de ponte plus précoce mais une réduction de l'étalement des pontes. Les pélicans blancs ont montré une réponse uniquement à variation de la taille de la population mais pas aux facteurs climatiques. Cette réduction de la période de reproduction chez le pélican blanc par un avancement des pontes les plus tardives est actuellement un cas. Des scenarii futurs sont discutés en fonction des prédictions climatiques.

Référence bibliographique complète: 

DOXA A., ROBERT A., CRIVELLI A., CATSADORAKIS G., NAZIRIDIS T., NIKOLAU H., JIGUET F., THEODOROU K., 2012, Shifts in breeding phenology as a response to population size and climatic change: a comparison between short- and long-distance migrant species, The Auk Vol. 129, Number 4, pages 753?762, DOI: 10.1525/auk.2012.11213