Article - Plant preference during oviposition in the endangered dragonfly Lestes macrostigma (Odonata: Zygoptera) and consequences for its conservation

Cet article a été publié dans la revue Journal of Insect Conservation en août 2015.

Il représente la suite logique de l'article précedemment publié Initial preference for plant species and state during oviposition site selection by an odonate (voir ici), qui portait sur la préférence initiale de la libellule Lestes macrostigma lors de la ponte.

Nous avons décortiqué ici le processus de ponte sur différentes plantes, et exploré si les préférences de Lestes macrostigmas coïncident avec celles observées lors de la préférence initiale. Le résultat est que L. macrostigma a toujours une préférence pour le Scirpe maritime. C'est notamment dans cette plante que le rythme de ponte est le plus rapide, ou en d'autres termes, que la ponte est la plus efficace.

Suite à cela, nous faisons deux nouvelles hypothèses :

(1) Que cette préférence soit également en correspondance entre les adultes et leur descendance ;
(2) Que cette plante ait été sélectionnée par rapport aux autres plantes hôtes (ex : les joncs) car elle pousse dans les points bas des mares temporaires, c'est-à-dire ceux qui sont remis en eau les premiers lors des précipitation d'automne.

Vous pouvez accéder à son résumé ainsi qu'à son contenu sur le site de l'éditeur via le lien ci-contre.

Photo : Lestes macrostigma (© D. Cohez / Tour du Valat)

 

Référence bibliographique complète: 

P. Lambret *, A. Besnard, N. Matushkina. Plant preference during oviposition in the endangered dragonfly Lestes macrostigma (Odonata: Zygoptera) and consequences for its conservation. Journal for Insect Conservation (2015). DOI : 10.1007/s10841-015-9796-z