Questions à Pierre Caessteker

Pierre Caessteker, Chargé d'études plans de gestion des zones humides à l’Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA)

Quelles sont les missions de l’ONEMA au regard de la préservation des zones humides ?

Depuis sa création en 2007, l’ONEMA vient en appui au Ministère en charge de l’écologie pour l’élaboration et la mise en œuvre de la politique nationale sur les zones humides.

Les services territoriaux apportent un soutien technique aux politiques de l’eau en contribuant à une meilleure prise en compte des enjeux écologiques dans les documents de planification et de programmation des politiques de l’eau (SDAGE, SAGE, plans grands fleuves, etc.). Ils accompagnent les services de l’Etat et les agences de l’eau dans la sensibilisation des maîtres d’ouvrage et des gestionnaires. Ils offrent également un appui technique aux services de police administrative pour l’instruction des dossiers soumis à la législation sur l’eau. Enfin ils veillent au respect de la réglementation des usages de l’eau et des milieux aquatiques et constatent les infractions éventuelles (remblai, assèchement, mise en eau, pollutions …).

L’ONEMA anime et coordonne également le réseau de pôles relais zones humides. Il a notamment ouvert en 2010 le portail national d’accès aux informations sur les zones humides en partenariat avec les acteurs de l’eau et de la conservation de l’environnement :

www.zones-humides.eaufrance.fr.

Quels sont les travaux menés dans le cadre du réseau des pôles relais zones humides ?

La coordination du réseau entre pôles relais zones humides a pour ambition de mieux capitaliser les efforts de chacun et d’améliorer la lisibilité des actions entreprises sur les zones humides.

Les principaux chantiers, engagés depuis 2009 sont :

  • la contribution au portail « les documents techniques sur l’eau »,
  • la valorisation des retours d’expériences en collaboration avec les agences de l’eau
  • le partage d’une veille informative, afin d’enrichir le portail national zones humides en complémentarité de leurs outils de communication
  • la diffusion des animations menées par les acteurs de l’eau et de l’environnement lors de la journée mondiale des zones humides. Ainsi, plus de 280 événements ont pu être rassemblés dans le programme 2010 sur le portail.

Quelle sont les nouveautés pour la Journée Mondiale des Zones Humides 2011 ?

Depuis 2001, en France, les organismes gouvernementaux, les organisations non gouvernementales et les citoyens profitent du 2 février pour lancer des actions de sensibilisation du public aux valeurs et aux bénéfices des zones humides en général, et de la Convention de Ramsar en particulier. Mais 2011 est une année spéciale pour cette Convention qui célèbre son 40e anniversaire !

Le thème à l’honneur est "Les forêts : vitales pour l’eau et les zones humides". A cette occasion, le portail national zones humides vient de se doter d’une nouvelle rubrique “Ramsar et la journée mondiale des zones humides” qui permet de regrouper l’ensemble des manifestations organisées autour de cette journée. Disponibles en ligne, cet outil permet aux organisateurs de faire connaître leurs actions et de faire découvrir à un large public ces manifestations.

Plus nous serons nombreux à participer et à proposer des manifestations, et plus cet évènement pour la préservation des zones humides s’inscrira dans l’esprit de chacun. Au final, c’est les zones humides qui y gagnent !