Initiative 3 : Zones humides et solidarité internationale : coopération entre le PNR de la Narbonnaise et des communes béninoises

Alors que le thème des Journées mondiales des zones humides était, pour cette année 2015, "Des zones humides pour notre avenir", le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée (PNRNM) avait déjà pris la décision de le mettre en pratique en engageant depuis plusieurs années une coopération active avec plusieurs communes béninoises.

Dans le cadre de la coopération décentralisée, et avec le soutien de l'Agence de l'eau Rhone-Méditerranée-Corse, le Syndicat mixte du PNR de la Narbonnaise a ainsi signé dès 2007 une convention avec cinq communes du littoral du Bénin regroupées en intercommunalité.

De nouvelles bornes fontaines dans les villages soulagent en particulier la vie quotidienne des femmes

 

Cette coopération exemplaire entre deux sites lagunaires Ramsar d'importance internationale a notamment permis pour les communes béninoises des actions de développement social et sanitaire (accès à l'eau potable, hygiène, etc), économique (agriculture, pêche, tourisme... en lien avec le milieu lagunaire), ainsi qu'environnementale via l'amélioration de la préservation et de la gestion de la biodiversité locale.

Lagune côtière du Bénin aux environs de Cotonou

 

Une délégation de représentants du PNRNM a ainsi pu se rendre sur place en janvier dernier, afin de constater de visu les nombreux effets positifs et concrets de ce programme pour les populations et les milieux locaux.

Les bornes-fontaines dans les villages permettent également de réduire les maladies
 

Preuve s'il en était encore besoin que la solidarité internationale est un concept bien concret qui concerne aussi les zones humides, et que développement et biodiversité sont plus que jamais conciliables !

 

Crédits photos : Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée (2015)