Actu 2 : Redécouverte d'une espèce rare à la Tour du Valat

En juin 2014, le suivi des étoiles d’eau à nombreuses graines (Damasonium polyspermum) sur les mares temporaires de la Réserve naturelle régionale de la  Tour du Valat a permis de retrouver, en bordure d’une des mares, une espèce rare considérée jusqu’en 2013 comme disparue en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) : le Trèfle faux pied-d’oiseau (Trifolium ornithopodioides).

Le Trèfle faux pied-d'oiseau en avril 2015 sur le domaine de la Tour du Valat (© D. Cohez / Tour du Valat)

Ce petit trèfle annuel, atlantico-méditerranéen, est une espèce amphibie des mares temporaires et des pelouses humides peu salées, essentiellement littorales ; il avait été signalé dans les années 1960 en deux localités camarguaises, où il n’avait pas été revu depuis. En 2014, l’espèce a par ailleurs été découverte dans le Var sur la commune de Ramatuelle. Très rare en région méditerranéenne avec seulement deux populations en Languedoc-Roussillon et deux autres en Région PACA, elle l’est cependant moins sur la façade atlantique, où plus d’une  centaine de stations sont connues.

 

 

En fleur en avril 2015 sur la station de Ramatuelle, dans le Var (© J. C. Arnoux / Conservatoire Botanique National Méditerranéen)

 

 

 

 

Ce petit trèfle vient donc enrichir le cortège d’espèces rares présentes sur les mares temporaires de la réserve de la Tour du Valat, témoignant de leur bonne fonctionnalité. Ces habitats, fortement menacés sur le pourtour méditerranéen et dont la conservation est prioritaire en application de la Directive européenne Habitats-Faune-Flore (1992), y sont particulièrement bien représentés.

Contact : Damien Cohez (e-mail), adjoint au directeur de la Réserve naturelle régionale de la Tour du Valat, et Nicole Yavercovski (e-mail), ingénieur de recherche