Initiative 2 - Tribulations d’une barge à queue noire

Au printemps 2009, plusieurs barges à queue noire ont été équipées de balise satellite par l'équipe hollandaise de Theunis Piersma du Centre for Ecological and Evolutionary Studies pour étudier leur migration. Une de ces barges dénommée "Skarl" a séjourné récemment en Camargue.

Depuis son départ d’Hollande, Skarl a commencé à hiverner au sud de la Mauritanie et au Sénégal puis a rejoint en janvier le Mali dans les plaines inondées du fleuve Niger. Elle en est repartie le 4 mars, a traversé le Sahara, fait une escale en Tunisie avant d'arriver en Camargue le 9 mars dans les marais à l'ouest du Vaccarès (voir photo n°1).

Photo 1

 

Photo 2

Son séjour en Camargue s’est prolongé jusqu’au 24 mars, le lendemain, elle était de retour en Hollande (voir photo n°2)

Ce suivi satellite est une première ! Les résultats sont donc riches d’enseignement : par exemple le déplacement de cette barge montre une migration en boucle depuis la Hollande, avec plus particulièrement durant l'hiver des déplacements d'ouest en est en Afrique; ce suivi détaillé permet également de démontrer la valeur des zones humides le long des trajets migratoires et leurs interconnections.

Ce suivi par satellite est donc une mine d’informations qui permet d’élargir notre compréhension de cette espèce.

Photos: 

Barge
Barge
Trajet de la Barge
Trajet de la Barge
Déplacement de la Barge en Camargue
Déplacement de la Barge en Camargue