Initiative 3 - Pour tout savoir sur les oiseaux de Mauritanie

Aujourd’hui site incontournable pour les ornithologues, la Mauritanie n’a pas toujours été au centre de leurs attentions. Pour preuve la première liste commentée des oiseaux du pays écrit par B.Lamarche date seulement de 1988.

« Les oiseaux de Mauritanie » (bilingue français – anglais), ouvrage co-écrit par des auteurs français, mauritaniens et canadien propose une mise à jour de l’état actuel des connaissances, à l’occasion de l’année de la biodiversité. Ce nouvel inventaire recense 506 espèces d’oiseaux observés, dont 155 nicheuses et 103 présumées telles. Bien d’autres informations y sont présentées comme le statut, la phénologie, la distribution, l’habitat, la reproduction des espèces...

Au-delà de la somme d’observations et d’études qu’il représente, ce livre se veut un témoignage de la richesse avifaunistique extraordinaire de la Mauritanie présente notamment sur les zones humides du Banc d’Arguin. Luc Hoffmann a d’ailleurs créé dès 1986 la Fondation Internationale du Banc d’Arguin – dont le siège administratif se trouve à la Tour du Valat – pour protéger cet écosystème fragile et épauler les Mauritaniens dans la recherche de l’équilibre entre préservation et exploitation des ressources naturelles.

Référence :

Oiseaux de Mauritanie/ Birds of Mauritania – SEOF Editions – ISBN 9 782916 802022

Prix : 38 euros

Auteurs :

  • Paul ISENMANN, Docteur ès sciences, chercheur à la retraite du CNRS
  • Maurice BENMERGUI, ornithologue à l’Office Nationale de la Chasse et de la Faune Sauvage
  • Peter BROWNE, webmaster de la Société Ornithologique de l’Afrique de l’Ouest
  • Amadou Diam BA, Directeur des aires protégées et du Littoral de Mauritanie
  • Cheikh Hamallah DIAGANA, expert en environnement pour l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal
  • Yelli DIAWARA, chef de département opérationnel au Parc National du Banc d’Arguin et coordinateur du Projet Flamant
  • Zeine El Abidine ould SIDATY, conservateur du Parc National du Diawling et coordinateur pour la Mauritanie de la toute nouvelle Réserve de Biosphère Transfrontalière du Bas delta du Sénégal

Pour tout renseignement : Paul ISENMANN