Initiative 3 - Lac Ichkeul, un programme de suivi unique en Méditerranée

Le système de suivi du lac d’Ichkeul en Tunisie est un des meilleurs exemples à ce jour en Méditerranée de suivi local d’une importante zone humide. Ce programme est mené à bien par l’Agence Nationale pour la Protection de l’Environnement (ANPE).

Dans les années 1980-90, en raison de la construction de barrages et de période de sécheresse, l’Ichkeul avait perdu une grande partie de son importance en tant que zone d’hivernage d’oiseaux d’eau.

Les autorités tunisiennes préoccupées par cette situation prirent des mesures de gestion correctives. A partir de 2002-2003, certains suivis déjà en place (réguliers ou ponctuels) ont été regroupés dans un système plus global de suivi proposé par la Tour du Valat qui fut efficacement mis en place par l’ANPE Tunisie.

Depuis lors des rapports de suivi sont publiés chaque année, couvrant niveaux d’eau, salinité, roselières, herbiers, oiseaux d’eau hivernants et nicheurs…
Ce programme de suivi a permis notamment de montrer clairement que la restauration de cet écosystème est en cours, grâce aux mesures de gestion (mise en œuvre de l’écluse de Tinja) et à quelques années de forte pluviométrie, avec de nombreuses composantes biologiques revenues au niveau d’avant 1980.

Photos: 

Lac Ichkeul
Lac Ichkeul
Lac Ichkeul
Lac Ichkeul