Initiative1 : Engager la société civile dans la gestion intégrée de l'eau

La région de la Méditerranée Sud et Orientale est une des régions les plus pauvres en eau où la consommation annuelle dépasse les ressources renouvelables. Les zones humides, contenant une partie de ces ressources, ont été détruites au cours du siècle passé, par manque de reconnaissance de leur valeur. Ainsi de nombreuses communautés vivant près de ces marais se sont appauvries et participent peu aux décisions et à la planification de la ressource en eau.
Wetlands International a mis en place un projet pour améliorer leur participation dans le dialogue avec les gouvernements en charge des zones humides et de la gestion de l’eau.

Ce projet régional, financé par l’Agence Canadienne de Développement International (ACDI), se déroule jusqu’à fin 2011 et a pour but de promouvoir l'échange d'expériences entre les pays de la Méditerranée sur les questions de gestion intégrée et participative de l'eau et de la sécurité environnementale par la mise en œuvre et la coordination de trois projets.

1) En Tunisie, l’Institut National Agronomique de Tunis (INAT) s’applique à :

  • construire par un dialogue entre les partenaires locaux un consensus sur l’allocation de la ressource en eau en tenant compte à long terme des besoins des écosystèmes du Lac Ichkeul.
  • informer et former les différents groupes d'intérêt (incluant des femmes) sur l'importance du fonctionnement des écosystèmes et des valeurs des zones humides 

2) Au Maroc, le Programme Méditerranéen du WWF (WWF MedPo) et l'agence de bassin hydraulique du Sébou (ABHS) développent :

  • un système d'évaluation et de suivi du statut écologique des eaux de surface du bassin du Sebou, premier bassin hydrographique du Maroc
  • l’implication de la société civile, en particulier les ONG et les Universités, dans des processus de gestion de l'eau

3) En Jordanie, le projet mis en place par la Société Royale pour la Conservation de la Nature (RSCN) consiste à :

  • définir les besoins en eau des écosystèmes de la réserve naturelle de Mujib et étudier l'impact du barrage, situé en amont de cette réserve
  • impliquer la population locale dans des activités de démonstration agricoles écologiques pour pérenniser la ressource en eau et préserver sa qualité
  • développer son expertise dans la gestion de l’eau et dans la mise en place de programmes de sensibilisation liés à cette ressource auprès d’écoles et d’universités.

L’équipe de Wetlands International dédiée à ce projet est basée à la Tour du Valat et bénéficie du soutien et de l’expertise de nos équipes dans la mise en œuvre des actions.
Pour plus d’infos sur le projet : www.wetlands.org/medwetwat

Photos: 

Barrage de Mujib en Jordanie
Barrage de Mujib en Jordanie
Rivière de Mujib en Jordanie
Rivière de Mujib en Jordanie
Photo 1
Photo 1