Initiative 3 : Un ouvrage de synthèse sur la Sarcelle d’hiver

La Sarcelle d’hiver Anas crecca est le plus petit canard de surface présent en Europe, mais aussi une des espèces les plus emblématiques du fait de son plumage coloré et de son abondance. Depuis plus de 10 ans, l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) conduit en étroite collaboration avec la Tour du Valat un programme de recherche sur cette espèce afin de mieux comprendre la dynamique de ses populations. Les deux établissements ont ainsi conjointement encadré des travaux de thèse sur l'espèce, et les recherches utilisent fréquemment des données de baguage accumulées par la Tour du Valat depuis les années 1950.

S‘appuyant largement sur cette collaboration fructueuse, une monographie sur l’espèce vient d’être publiée en anglais chez l'éditeur T. & A.D. Poyser. Écrit par Matthieu Guillemain, chercheur de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) basé à la Tour du Valat et spécialisé en dynamique des populations des canards de surface, ainsi que par Johan Elmberg, professeur en écologie animale et spécialiste des oiseaux d'eau à l'Université suédoise de Kristianstad, ce livre fait la synthèse des connaissances actuelles en termes de biologie et écologie de l’espèce (incluant aussi la Sarcelle à ailes vertes Anas carolinensis, une espèce jumelle américaine), la manière dont ces connaissances sont utilisées pour la gestion des populations et de leurs habitats, et propose des pistes de recherche pour l'avenir.

 

 

 

Sarcelle d'hiver Anas crecca

(© E. Balança)

 

 

 

L'objectif est de fournir aux gestionnaires de zones humides, aux chercheurs, aux ornithologues et aux chasseurs une base scientifique robuste concernant cette espèce en particulier, et les anatidés (oies, cygnes et canards) d'une façon plus générale.

Références : Guillemain, M., Elmberg. J. The Teal, T & A D Poyser, 2014, 320 pp. ISBN : 978-1-4729-0850-6