Actu 1 : Formation Loutre du 27 mars 2013

Le 27 mars dernier a été organisée à la Tour du Valat par la LPO Paca, en partenariat avec la Tour du Valat, l'association des Amis des Marais du Vigueirat et le CNRS, une formation sur la Loutre d'Europe (Lutra lutra) en Camargue.

Intitulé "Prospecter la Loutre et identifier les enjeux de sa conservation dans le cadre du Plan national d'action", cette formation a réuni les 34 participants qui constituent dorénavant un réseau d'observateurs pour mesurer la recolonisation de la Loutre en Camargue, tel que recommandé par le Plan national d'action (PNA) Loutre 2010-2015.

Cette espèce emblématique, autrefois abondante en France puis quasi-intégralement exterminée au cours du 20ème siècle (pour sa fourrure très recherchée et par la dégradation de son habitat), est depuis une vingtaine d'années en plein processus de recolonisation au niveau national.

Bien qu'elle n'ait plus été revue en Camargue depuis 1992, des traces de sa présence (fécès) ont été formellement identifiés aux Marais du Vigueirat fin 2012, signalant peut-être  un tout début de recolonisation progressive, notamment à partir du Vaucluse et via le Rhône, d'un habitat camarguais lui étant à priori favorable.

Cette formation avait donc pour ambition de former les naturalistes et les gestionnaires des espaces naturels de Camargue aux méthodes et techniques de suivi de terrain de la Loutre dans le cadre du PNA, de leur apporter les compétences permettant une veille efficace sur le retour de l'espèces, et les connaissances générales utiles à la conservation de l'espèce.

L'application du protocole de terrain défini par le PNA pour déceler les preuves de la présence de la Loutre dans la région aura notamment occupé une partie importante de la formation, permettant par la suite aux observateurs du réseau de prendre en charge des secteurs de 10 x 10 km susceptibles d'accueillir l'espèce si elle venait effectivement à recoloniser la Camargue dans les prochaines années.