Actu 1 : Les zones humides célébrées à la Tour du Valat

Comme chaque hiver la Tour du Valat a exceptionnellement ouvert ses portes au grand public dimanche 2 février dernier, à l'occasion de la journée mondiale des zones humides (JMZH).

Cette dernière célèbre l'anniversaire de la signature de la Convention de Ramsar le 2 février 1971, du nom de la ville iranienne éponyme. Signé par 167 pays, ce traité constitue aujourd'hui encore le principal instrument  international de protection des zones humides et de leur valeur biologique, économique et culturelle. Elle revêt donc une importance particulière pour la Tour du Valat, les zones humides du bassin méditerranéen figurant parmi les plus menacées.

Ce sont ainsi près de 400 personnes, dont une cinquantaine d'enfants, qui se sont pressées le 3 février à l'occasion de l'ouverture au public du domaine de la Tour du Valat. Un événement rare et toujours populaire en Camargue voire au-delà, puisque certains visiteurs étaient parfois venus exprès de plusieurs centaines de kilomètres.

Le vent ainsi que les très fortes pluies des jours précédents, qui avaient inondé une partie des terrains, n'ont pas découragé les ornithologues spécialistes ou amateurs de se rendre à l'observatoire du Saint-Seren pour y observer les nombreux oiseaux hivernants sur le domaine, ou de profiter des autres circuits et activités proposés au public.

Par ailleurs le thème choisi pour les JMZH 2014 était "zones humides et agriculture", alors que ces écosystèmes, les plus productifs de la planète, fournissent des produits alimentaires à des centaines de millions de personnes. Ce fut l'occasion de faire déguster aux visiteurs des produits issus des zones humides camarguaises et préparés par le Conservatoire des cuisines méditerranéennes, ainsi que de proposer une conférence sur le sujet qui a rassemblé de nombreux spectateurs.

À noter enfin que cette traditionnelle journée portes ouvertes revêtait cette année une importance particulière pour la Tour du Valat, qui fête en 2014 ses 60 années d'existence. Occasion là encore de rassembler plusieurs anciens qui ont participé activement aux travauxet la vie quotidienne de la station et de ses équipes depuis 1954, et qui ont pu faire profiter un public enthousiaste de leurs nombreuses anecdotes.

Photos: