Actu 3 - Gestion intégrée des zones côtières : les avancées du projet PEGASO

Un atelier régional sur la gestion intégrée des zones côtières (GIZC), organisé par la Tour du Valat, s'est tenu à Arles du 13 au 15 novembre dernier dans le cadre du projet PEGASO (People for Ecosystem-based Governance in Assessing Sustainable Development of Ocean and Coast).
 

Réunissant plus de 35 participants (décideurs, acteurs locaux et scientifiques) originaires de 10 pays du bassin méditerranéen, l'atelier avait pour but de développer une vision détaillée de l'avenir des zones côtières du bassin méditerranéen. Pour ce faire les scénarios développés dans le cadre du Plan Bleu ont été utilisés, afin de tenter d'établir les réponses politiques possibles en termes de GIZC selon l'évolution du niveau de développement et de protection de l'environnement méditerranéen dans les prochaines décennies.
 
Un autre atelier d'échanges a également eu lieu le 11 février 2013 à Marseille, sur les travaux réalisés sur les sites d'étude des Bouches-du-Rhône en France et de la baie d'Al Hoceima au Maroc. Cet atelier qui a réunit le Plan Bleu, l'Ifremer, la Tour du Valat, l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée-Corse et de nombreux gestionnaires d'espaces littoraux des Bouches-du-Rhône, en collaboration avec l'Université Mohammed V – Agdal Rabat, a été l'occasion pour les responsables des sites d'étude de présenter les principaux outils développés dans le cadre du projet PEGASO : indicateurs, diagnostic territorial environnemental, comptabilité environnementale spatialisée (LEAC), scénarios participatifs à l'échelle locale, ainsi que les premiers résultats de leur application. Un autre atelier d'ici fin 2013 devrait permettre une restitution finale des études de cas conduites dans le cadre des « sites d'application collaborative » (CASES).
 
Le projet PEGASO vise à identifier les outils et construire les capacités nécessaires à la mise en place du Protocole GIZC élaboré dans le cadre de la Convention de Barcelone et entré en vigueur en 2011, en réunissant scientifiques, décideurs et planificateurs du bassin méditerranéen (universités, centres de recherche, etc) ou internationaux (Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO) autour d'une approche écosystémique. Démarré en février 2010 et prévu pour durer jusqu'en janvier 2014, le projet s'appuie sur plusieurs sites d'étude au Maroc, en France, en mer Adriatique, en Grèce, en Turquie, au Liban et en Égypte, ainsi qu'en Roumanie, en Ukraine et en Géorgie pour ce qui concerne la mer Noire.
 
Contact :
Lisa Ernoul, Chef de projet PEGASO à la Tour du Valat (ernoul@tourduvalat.org)

Photos: 

Atelier régional sur la gestion intégrée des zones côtières
Atelier régional sur la gestion intégrée des zones côtières

Téléchargements: