Actu 1 : 200 acteurs des zones humides mobilisés en Camargue

Deux cents personnes venues de toute la France et d’outre-mer se sont réunies les 14 et 15 novembre derniers lors du 3ème séminaire des gestionnaires de sites Ramsar. Cette manifestation était organisée par le Parc Naturel Régional de Camargue, le Syndicat Mixte de Camargue Gardoise, la Ligue pour la Protection des Oiseaux et la Tour du Valat.
 

Cette réunion avait pour ambition de :

  • promouvoir le label Ramsar et développer le réseau des sites Ramsar en France ;
  • faire un état des lieux des zones humides françaises, 40 ans après l’adoption de la convention de Ramsar ;
  • définir le plan de travail de l’association Ramsar France, en cours de création ;
  • et adopter la charte pour la gestion des sites Ramsar français.

Ce fut également l’occasion de rendre hommage à Luc Hoffmann, fondateur de la Tour du Valat. Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement a souligné l’initiative de Luc Hoffmann : « C’est donc ici, en Camargue, il y a exactement 49 ans jour pour jour que fut lancé grâce à vous, M. HOFFMANN, le premier appel à rédiger une convention internationale sur les zones humides, la première et toujours la seule à ce jour, entièrement dédiée à un type d’écosystème. Cette initiative a sensibilisé la planète à la destruction généralisée des terres humides et à ses conséquences sur les oiseaux aquatiques et a permis l'adoption de la convention de Ramsar en 1971 ». En 1986, la France adhérait à cette convention et désignait la Camargue comme premier site « Ramsar », reconnaissant ainsi la valeur universelle du delta du Rhône et de la relation que les hommes ont su y nouer avec la nature.
 
Aujourd’hui, la signature de la charte alliée à la création de l’association Ramsar France renforce la dynamique dans l’hexagone en apportant une structure commune pour les sites et une synergie entre les zones humides ( voir l'initiative "Association Ramsar France").