Actu 3 - Symposium international sur l'eau et les zones humides

Du 6 au 8 février 2012, à Agadir, Maroc, le Symposium international sur l’eau et les zones humides en Méditerranée a réuni plus de deux-cent-cinquante acteurs : un signe positif d’une prise de conscience quant à l’importance de ces écosystèmes fragiles.

Le Symposium international sur l'eau et les zones humides en Méditerranée, placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a connu une large participation des acteurs du pourtour méditerranéen. La séance d’ouverture fut présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasna, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'environnement, qui a souligné à cette occasion, que « le grand défi aujourd'hui consiste à assurer la cohérence entre les choix stratégiques de conservation et de développement des ressources de ces milieux et les besoins quotidiens et intérêts immédiats ».

Ce symposium visait à présenter un bilan sur l’état de l’eau et des zones humides en Méditerranée 20 ans après le lancement de l’initiative MedWet, d’évaluer les nouveaux enjeux et de tracer les perspectives d’action pour les vingt prochaines années.

Plusieurs ateliers étaient organisés et les recommandations du Symposium se sont orientées autour de quatre axes :

1) face à la dégradation continue des zones humides, il faut redoubler nos efforts ;

2) de nouveaux partenariats doivent être noués, en particulier avec les acteurs du développement, afin de les sensibiliser à la valeur des zones humides et de leurs services et pour partager plus efficacement notre expertise ;

3) la société civile doit prendre une part plus active grâce à la mise en réseau des organisations aux niveaux régional, national et méditerranéen et au renforcement de leurs capacités ;

4) l’avenir des zones humides est dans les mains des jeunes générations, qui doivent être plus activement impliquées dans nos projets et rencontres.

Lors de ce symposium, le premier rapport de l’Observatoire des zones humides méditerranéennes, dispositif initié et piloté par la Tour du Valat, a été officiellement lancé. Il présente les résultats de trois ans d’analyse sur l’état et l’évolution des zones humides du bassin méditerranéen, ainsi que les pressions qu’elles subissent. L’ouvrage souligne également les services rendus par les zones humides et a vocation à apporter des pistes de réponses concrètes pour les conserver et les gérer durablement. Deux volumes ont été réalisés : un rapport général, destiné à un public scientifique et technique, qui détaille les dix-sept indicateurs et analyse leurs résultats. Sa synthèse propose une analyse dans un contexte plus large et s’adresse aux décideurs. Chacun est produit en français et en anglais.