Revue : Acta Botanica Gallica: Botany Letters

Impacts de différents régimes de perturbations et niveaux de ressource hydrique pour contrôler une espèce proliférante dans un écosystème pseudo-steppique : le cas de Rubus ulmifolius Schott dans la plaine de la Crau (Bouches-du-Rhône, France)

Auteurs :

S. Masson*, F. Mesléard, T. Dutoit

Résumé :

Depuis des siècles, la pseudo-steppe de la Crau (sud-est de la France) est soumise à de nombreuses perturbations entrainant destruction et fragmentation de cet écosystème unique au monde. Outre une diminution de la richesse spécifique et une banalisation de la végétation, la communauté végétale est menacée par Rubus ulmifolius Schott qui colonise les milieux anciennement cultivés et/ou soumis à des infiltrations hydriques venant de l’irrigation des prairies de foin voisines. L’augmentation de son recouvrement entraine une diminution des surfaces herbacées disponibles pour le pâturage ovin, responsable de l’organisation et de la structure de la formation végétale.

Afin de comprendre cette colonisation, des expérimentations in situ testant différents régimes de perturbation (débroussaillage et/ou pâturage) croisés à différents niveaux d’humidité du sol ont été menées de novembre 2010 à septembre 2013. Nos résultats mettent en évidence des changements significatifs de composition et une augmentation de la richesse spécifique entre les placettes débroussaillées et pâturées annuellement et celles qui ne l’étaient pas. Néanmoins l’action unique d’un débroussaillage ou du pâturage n’a pas permis de maintenir le milieu ouvert. Pour contrôler cette dynamique, un débroussaillage annuel couplé à un retour du pâturage ovin est donc recommandé. De plus, la restauration du réseau d’irrigation est à envisager afin de limiter la présence de Brachypodium phoenicoides (L.) Roem. & Schult. qui se développe au dépend des espèces de la steppe.

Référence bibliographique complète :

Solène MASSON, François MESLÉARD, Thierry DUTOIT. Impacts de différents régimes de perturbations et niveaux de ressource hydrique pour
contrôler une espèce proliférante dans un écosystème pseudo-steppique: le cas de
Rubus ulmifolius Schott. dans la plaine de la Crau (Bouches-du-Rhône, France). Acta Botanica Gallica: Botany Letters (2014), doi : http://dx.doi.org/10.1080/12538078.2014.911113

* Auteur correspondant : Solène Masson