Rapport de l'OZHM "Les zones humides méditerranéennes - Enjeux et perspectives"

Rapport de l'OZHM "Les zones humides méditerranéennes - Enjeux et perspectives"

Résumé: 

Les analyses de l'Observatoire des Zones Humides Méditerranéennes (OZHM) portent, entre autres, sur vingt-cinq indicateurs concernant l’état de la biodiversité, les services écologiques fournis par les zones humides, les pressions qu’elles subissent et les réponses de la société pour les conserver et les gérer durablement.

Pendant trois ans, dix-sept indicateurs ont été développés et évalués. Les résultats de ces analyses ont fait l'objet d'un rapport, le premiersur l'état des zones humides dans la bassin méditerranéen.

Des résultats saillants ressortent de ces analyses, tels qu’une évolution contrastée de la biodiversité entre l’Ouest et l’Est méditerranéen, des pressions très fortes et croissantes sur l’eau et de multiples causes de dégradation sur les zones humides. Les questions de politique et de gouvernance ainsi que les segmentations institutionnelles entre acteurs sont des causes majeures de ces pressions.

Le rapport souligne également les nombreux services rendus par les zones humides à l’Homme, notamment les services de régulation tels que la purification de l'eau et la diminution du risque d'inondation. Il a vocation à apporter des réponses stratégiques et opérationnelles possibles et des perspectives d’actions pour les décideurs et les acteurs de la société civile.

L'équipe de l'OZHM a produit deux volumes, chacun édité en français et en anglais :

  • Un premier rapport technique, destiné à un public scientifique et technique, qui détaille les dix-sept indicateurs et analyse leurs résultats ;
  • Un second volume qui propose une analyse dans un contexte plus large et s’adresse aux décideurs.

Les rapports et les fiches indicateurs sont téléchargeables ci-contre en version PDF, ou sont également visionnables en ligne en cliquant sur les liens.

L’Observatoire des Zones Humides Méditerranéennes, coordonné par la Tour du Valat, a été créé en 2008 dans le cadre de l’initiative MedWet.