Reproductive dynamics of three amphibian species in Mediterranean wetlands: the role of local precipitation andhydrological regimes

Dans cet article sur les amphibiens de la Tour du Valat ont été analysées sept années de suivi de l'abondance et de l'occupation de 20 mares de la Tour du Valat par les têtards de trois taxons d'amphibiens (la Rainette méridionale, le Pélodyte ponctué et le complexe des grenouilles vertes). Ce suivi est réalisé dans le cadre du plan de gestion de la Réserve naturelle régionale de la Tour du Valat.
 
Nous avons utilisé des modèles d'occupation multi-saisons qui permettent d'estimer des taux d'extinction et de colonisation des mares en fonction de différentes variables environnementales. Nous montrons que la dynamique d'occupation répond positivement aux précipitations en diminuant le risque d'extinction et en augmentant le taux de colonisation. Nous montrons aussi que la présence des têtards est plus stochastique dans les mares éphémères et peu profondes à cause des longues périodes d'assèchements et dans les mares permanentes, possiblement à cause des prédateurs (poissons et des écrevisses). Les mares présentant une hydropériode intermédiaire entre ces deux extrêmes ont un meilleur taux d'occupation par les têtards et constituent donc des sites de reproduction optimaux pour les rainettes méridionales et les pélodytes ponctués.
 

Référence bibliographique complète: 

H. Cayuela, A. Besnard, A. Béchet, V. Devictor, A. Olivier, Freshwater Biology (2012) 57, 2629–2640 doi:10.1111/fwb.12034