Article - Impacts of water stress removal and disturbance regimes on Mediterranean dry grasslands diversity and succession

Cet article a été publié en septembre 2015 dans la revue Plant Ecology.

L'étude, réalisée sur la pseudo-steppe de Crau (Bouches-du-Rhône), montre comment les phases temporaires de mises en culture ont favorisé la colonisation par la ronce. La levée du stress hydrique au-delà des parcelles cultivées (irrigations mal contrôlées) conduit à une diminution de la richesse spécifique de la communauté végétale, plus importante que celle provoquée par  la colonisation du milieu par  la ronce

Vous pouvez accéder via le lien ci-contre à son résumé, ainsi qu'à l'article sur le site de l'éditeur.

Photo : la plaine de la Crau (© Quae 2013)

Référence bibliographique complète: 

S. Masson *, M. Gauvain, F. Mesléard, T. Dutoit. Impacts of water stress removal and disturbance regimes on Mediterranean dry grasslands diversity and succession. Plant Ecology (2015). DOI : 10.1007/s11258-015-0513-5