Les Envies Rhônements à la Tour du Valat jeudi 30 juillet 2015

Cette année de nouveau le festival Les Envies Rhônements, organisé tous les deux ans par le Centre national des arts de la rue le Citron Jaune, s'arrêtera à la Tour du Valat le jeudi 30 juillet 2015.

Il s'agira d'ailleurs de la soirée inaugurale du festival. Celui-ci durera jusqu'au 2 août avec de nombreuses animations dans toute la Camargue (voir toute la programmation ci-contre).

La soirée à la Tour du Valat sera riche de sept spectacles différents dans la grande cour et trois autres lieux du domaine, qui s'étaleront de 17h à minuit (aussi en pj):

  • La Tête dans les nuages (compagnie Teatr Delicates), jusqu' à 21h30 toutes les 20 mns.

Entre sort performatif pour apprendre à voler, à s’écouter, à entendre. Est-il possible d’avoir en même temps les pieds bien plantés dans le sol et la tête enveloppée dans un nuage ? Un nuage au sens propre du terme ? Pour Teatr Delikates, la réponse est oui. Car c’est ainsi que se partagent les plus vieilles légendes du monde, dans une vague d’illusions spatiales et temporelles. C’est ainsi que s’explorent les frontières de notre imagination.

  • ÉLÉMENTAIRES & L'oreille Nomade de Birmanie (compagnies Espaces Sonores), de 17h à 21h en continu

Venez, installez-vous confortablement, apprêtez-vous à une balade immobile, bruissante et assise, acceptez cette douce invitation à l’écoute de votre environnement et à l’apaisement. Un espace empli des sons de la nature et de l’évocation des quatre éléments, à l’écoute de la biodiversité du paysage sonore, où le silence est l’espèce qu’ensemble nous tentons de protéger…

  • Knoopunt (Noeud), par Merel Kamp, à 18h30 (30 mns)

Performance défiant les lois de la gravité et poésie visuelle introspective. Knooppunt (Nœud) est une mise en tension de nos envies, nos attentes, nos idéaux, symbolisés par trois kilomètres de fils entrelacés dans deux peupliers et un pin, enchâssés dans une fraîche clairière.

  • Trinidad (compagnie Détachement International du Muerto Rico), à 19h (50 mns)

Poésie contemporaine pour trois solistes tout terrain. Prenez un environnement naturel, un clarinettiste électrique, deux amoureux des mots, rajoutez une partition élaborée dans un souci de musicalité globale, une bonne dose de volonté de partage, une once d’installation in situ, un nuage de théâtre et de performance et dégustez une forme concertante où se font entendre différents arrangements vocaux et musicaux.

  • Le Chant des Pavillons (La Fausse Compagnie et la Tour du Valat), à 20h (50 mns) et 23h (30 mns)

Parcours insolite et sensible pour public heureux. Munis d’une membrane et d’un pavillon en guise de caisse de résonance, le stroh-violin, le stroh-cello et la stroh-bass accompagnent cette errance musicale dans des espaces publics et intimes, probables et improbables. Délestés de nos ordinaires, les trois musiciens objets de La Fausse Compagnie nous invitent sur des chemins insaisissables avec Olivier Pineau, entre improvisation gestuelle et musicale.

  • Ode par Merel Kamp, de 21h à 22h45 (8 mns)

Performance dont la simplicité - support des émotions - est proche d’un Haïku japonais, Ode nous donne à voir le monde sous un autre angle, généreux et sincère.

  • Ce qui m'est dû (La débordante compagnie), à 21h45 (45 mns)

Danse et théâtre à forte valeur politique ajoutée. Cette pièce se construit dans une forme simple et sobre, celle d’un dialogue : langage des mots et langage du corps. Autofiction écrite et interprétée à quatre mains, c’est l’histoire d’une danseuse : une personne qui s’interroge sur ce qu’elle perçoit à partir de sa pratique artistique. Qu’est-ce que je sais du monde qui m’entoure et me constitue ? Comment déposer sur mon corps la crise écologique, économique et humaine qui nous traverse ?
 

Venez nombreux et n'hésitez pas à relayer le message à vos proches !

 

Informations pratiques :

  • Toutes les animations sont gratuites
  • Parking visiteurs à l'entrée de la Tour du Valat, 100 m à gauche avant la cour principale
  • Une restauration sur place sera prévue pour tous les goûts (viandes grillées locales et bios, cuisine indienne et népalaise, et snacks salés et sucrés)
  • Des toilettes sèches seront accessibles
  • L'installation de pièges anti-moustiques devrait sensiblement diminuer leur nombre par rapport à la soirée Envies Rhônements de 2013 !