Wetlands international et la Tour du Valat recrutent un Chef de projet "Renforcement de capacité eau et zones humides en Méditerranée"

Wetlands international et la Tour du Valat recrutent un Chef de Projet "Renforcement de capacité pour la gestion durable des zones humides et des ressources en eau dans les pays du sud et de l'est de la Méditerranée"

TERMES DE REFERENCE

Poste rattaché au Directeur du programme "Gestion des zones humides" de Wetlands International .
Contrat de travail à temps plein, localisé à la Tour du Valat, Le Sambuc, 13200 Arles, France.
Rémunération brute : 3000 € par mois (net approx. 2300 €).

Contexte

Wetlands International est l'une des principales organisations mondiales dédiées à la conservation et à l'utilisation rationnelle des zones humides en vue du développement durable. L'organisation emploie près de 200 personnes dans 16 bureaux répartis dans le monde entier et collabore avec un réseau international très actif de scientifiques, gestionnaires et experts de la conservation spécialisés dans les zones humides. Wetlands International œuvre avec des partenaires publics, des organisations non gouvernementales et des organismes privés et gère à la fois de nombreux projets globaux impliquant plusieurs partenaires et des projets nationaux ou locaux. Le siège se trouve à Wageningen, aux Pays-Bas. La Tour du Valat est un partenaire de longue date de Wetlands International ; les deux structures coopèrent particulièrement dans le contexte de MedWet et dans des collaborations techniques sur la conservation des oiseaux d'eau et la mise en place de programmes de suivis.
 
Wetlands International a développé le "Projet de renforcement de capacité pour l'eau et les zones humides en Méditerranée" pour renforcer le rôle de la société civile face aux problèmes de gestion de l'eau et mieux prendre en compte le rôle des zones humides dans la gestion de l'eau, particulièrement dans les pays du sud et de l'est de la Méditerranée. Après une phase consultative de lancement, le projet sera établi de manière à prendre en compte le travail et les expériences passés et en cours, à identifier les partenaires et les sites de démonstration dans un maximum de quatre pays à choisir parmi la Tunisie, l'Egypte, la Jordanie, le Maroc et la Turquie. Nous tenons à disposition des candidats la proposition préliminaire du projet et l'approche qui sera utilisée durant la phase de lancement.
 
Nous recrutons un Chef de projet et un Responsable de la communication pour constituer une Unité de coordination qui devra aider à la mise en œuvre du projet depuis son lancement,en août 2008 jusqu'au terme du projet, en 2012. L'Unité de coordination assurera la gestion courante du projet ainsi que l'appui et les relations avec les partenaires dans les pays.
 
Les titulaires rendront compte à Wetlands International, qui dirige le projet, mais seront employés par la Tour du Valat ; ils représenteront les deux organismes. En vue de la réalisation du projet, ils développeront et maintiendront un partenariat actif entre ces structures et d'autres, notamment le WWF Mediterranean Programme office, MedWet, le Partenariat mondial de l'eau (GWP) et des organismes méditerranéens et nationaux. L'Unité devra pouvoir travailler en trois langues : arabe, français et anglais.

Relations de travail

Au sein de Wetlands International et de la Tour du Valat :

Directeur de programme et Responsable mondial du Renforcement de capacités au siège de Wetlands International ; Responsable à la Tour du Valat et des membres des équipes techniques et des équipes de communication des deux organisations.

Hors de Wetlands International et de la Tour du Valat :

Organisations partenaires, financeurs, consultats, institutions techniques, élus et membres des gouvernements.

Mission

Le Chef de projet a pour mission de stimuler et faciliter le travail des partenaires nationaux dans les 3-4 pays cibles de manière à leur permettre de développer les capacités et l'engagement à long terme de la société civile en vue d'une saine gestion de l'eau et des zones humides. Il/elle devra également rassembler les acquis et les réalisations du projet de manière à influencer les politiques régionales relatives aux zones humides, à l'eau et au développement durable.
 
Date limite de candidature : le 20 septembre 2008
 
Téléchargez ci-contre les termes de référence détaillés !